chemins d art en armagnac

Toutes les éditions L'association

Beate Honsell Weiss à Larressingle

  • Beate Honsell-Weiss 1
  • Beate Honsell-Weiss 2
  • Beate Honsell-Weiss 3

Larressingle

Larressingle est une cité médiévale fortifiée, la plus petite de France.

On ne pénètre qu'à pied à l'intérieur de l'enceinte par un pont franchissant les douves. Les maisons sont construites sur le chemin de ronde, adossées à la muraille. Au cœur de la place forte se dressent l'ancien château et l'église Saint-Sigismond.

Cette cité fut d'abord propriété des abbés, puis des évêques de Condom, qui l'embellirent et la fortifièrent dans le courant du XIIe siècle. Elle survécut à la guerre de Cent Ans, aux guerres de religion et dut son déclin à l'abandon des évêques qui lui préférèrent Cassaigne où, à la fin du XVIIIe siècle, ils firent transporter la charpente et la toiture du château.

Au début du XXe siècle, à l'initiative du duc de Trévise, la restauration est entreprise, poursuivie à l'heure actuelle par l'association des Amis de Larressingle. (D'après Tourisme en Ténarèze)

L'église Saint-Sigismond est édifiée au XIIe siècle, elle présente un caractère de forteresse avec sa haute tour qui permettait au guetteur de surveiller les environs et offrait un refuge aux habitants en des temps troublés. La porte est flanquée de deux demi-colonnes aux chapiteaux ornés d'animaux et de feuillages. L'intérieur s'ouvre sur une travée carrée, voûtée en berceau plein-cintre qui débouche sur une abside voûtée en cul-de-four. Les ouvertures modestes évoquent des meurtrières. Les vitraux ont récemment été refaits et représentent sous une forme épurée la flore et la faune gersoises.

www.larressingle.asso.fr

 

Beate Honsell Weiss

Née en 1952 à Constance (Allemagne), vit et travaille à Bouillac (Tarn-et-Garonne).

Elle apprend d'abord la photographie.
En 1975, elle étudie les beaux-arts à Berlin puis l'ethnologie et la science des religions.
De 1985 à 1992, elle est enseignante à la Hochschule der Künste.
Pendant quelques années elle partage son temps entre Berlin et notre région où sa création est bien présentée.

1991, station de métro Basso-Cambo à Toulouse.

1996, participation au projet Hors Cadre de l'Espace Ecureuil à Toulouse.

2000, l'an 2000 (MM) à l'Espace Ecureuil.

Installation éphémère à l'abbatiale de Saint-Lizier.

2006, exposition Lieux et Univers.

2008, exposition Tapis rouge à la Maison Salvan.

 

  • Beate Honsell-Weiss 1
  • Beate Honsell-Weiss 2
 
 
 
  • Beate Honsell-Weiss 1
  • Beate Honsell-Weiss 3
 
Exposition

« A Larressingle, Beate Honsell-Weiss a employé le plomb à la fois malléable et têtu. Elle l'a ployé et déployé en trois lieux différents.
Les murs d'abord ont la parole. Eclatantes, gorgées de rouge sang, les meurtrières osent enfin crier leur nom.
A leurs pieds, dans l'enceinte qu'elles protègent, de brillantes coquilles disposées en spirale tracent dans l'herbe un chemin sans commencement ni fin, comme l'éternel questionnement de l'homme sur lui-même. Les pèlerins de Compostelle de passage y trouveront un écho.
Et dans l'église se trouve peut-être la réponse des sages : un livre ouvert, déposé sur l'autel, qui reçoit et diffuse la lumière...
Ainsi habité l'espace de Larressingle a pour un temps trouvé son langage
. »

M. Serpinki

 
Sports brands | nike jordan limited edition 2017 black shoes price Panda White Black DC0774-100 Release Date Info , Gov